STAR ESPAGNOLE à PALéO LE MERCREDI: LA VOLCANIQUE ROSALIA METTRA LE FEU à LA PLAINE DE L'ASSE

C'est LE grand nom de cette édition 2023 de Paléo Festival: l'Espagnole Rosalia se produira le mercredi 19 juillet sur la Grande scène. Retour sur un phénomène qui a explosé avec l'album «Motomami».

Pas besoin d'être sur TikTok pour avoir entendu les tubes entêtants de Rosalia. La Catalane s'est imposée sur la scène internationale avec son troisième album «Motomami», «une œuvre majeure, miroir de son époque et manifeste féministe», écrivait «L'illustré» en mai 2022. Ce que pourront confirmer les festivalières et festivaliers qui se rendront à Paléo le mercredi 19 juillet 2023.

Alors que festival nyonnais vient tout juste d'annoncer son nom lors de sa traditionnelle conférence de presse, on peut d'ores et déjà affirmer que l'artiste — qui mélange flamenco, électro-pop, reggaeton, trap, hip-hop et même… boléro — est LA star de cette future édition. Une chanteuse volcanique, devenue un véritable phénomène mondial, malgré une enfance à mille lieues des projecteurs.

Rosalia Vila Tobella, de son nom complet, a grandi à Sant Esteve Sesrovires, dans la province de Barcelone, «entre les parkings bordés de pins et les zones industrielles, au cœur du ballet incessant des camions», décrivent nos confrères. Ses parents, José Manuel Vila et Pilar — même prénom que la sœur aînée de la chanteuse qui est aujourd'hui sa styliste — Tobella, exploitent une fabrique de panneaux de signalisation. La mère est la première à remarquer chez Rosalia son goût pour la musique. Elle l’inscrit à 4 ans dans une école de danse locale, qu’elle ne quittera qu’à l'âge de 15 ans.

L'étoile du sud

À 13 ans, alors qu’elle traîne sur un parking où les plus grands exhibent leurs voitures tunées, elle découvre Camarón, le génie qui a révolutionné le flamenco archaïque. Une Révélation! Dans «Vogue», Rosalía se souvient: «Jamais je n’avais entendu une telle voix, aussi viscérale et animale: l’expression la plus pure qui soit.» Ce genre musical la contamine. «Rosalia a le 'duende', caractéristique intraduisible en français, mélange de groove et de feeling distinguant les interprètes de flamenco ayant le feu sacré de ceux qui chantent pour ne rien dire», assure «L'illustré».

Rosalia aurait pu n’être qu’une artiste de flamenco de plus. Mais son destin est tout autre. Après trois albums, celle qui est mise à l'honneur par le FC Barcelone est devenue une étoile. Un astre resplendissant, qui indique le Sud, et qui n'est pas près de s'éteindre.

2023-03-21T09:20:02Z dg43tfdfdgfd