PHILIPPE DE DIEULEVEULT : CE TUBE INCONTOURNABLE DES ANNéES 80 LUI REND HOMMAGE

Visage phare de la télévision des années 80, Philippe de Dieuleveult a droit à un documentaire, diffusé sur France 3, ce mardi 9 juillet. Une chanson, devenue un tube, a été écrite pour lui rendre hommage.

C’est le 15 mars 1981 qu’Antenne 2 diffuse pour la première fois le jeu d'aventure et de culture imaginé par Jacques Antoine, La chasse au trésor qui deviendra plus tard La chasse aux trésors. L'émission sera diffusée chaque dimanche à 18h00 jusqu’à 1984. Elle est diffusée en direct ou dans les conditions du direct. Le principe de l'émission est d’une simplicité enfantine : deux candidats en studio à Paris déchiffrent les énigmes écrites, et posées par les producteurs de l'émission Jacques Antoine et Claude Savarit afin de trouver un trésor. Ils doivent ensuite guider un homme qui leur servira de bras et de jambes sur le terrain afin de trouver un objet qui peut se trouver n’importe où autour du globe : dans la Baie de Quiberon, à Popayan en Colombie, ou à Kangaroo Island en Australie.

Cet aventurier, c’est Philippe de Dieuleveult. Le trentenaire, officier réserviste de la DGSE qui a l’aventure dans le sang, ne craint pas de mouiller sa combinaison rouge afin d’aider les candidats à remporter la victoire. Plongeon de haut vol, escalade, exploration sous-marine, saut en parachute, l’homme est un véritable casse-cou au sourire lumineux dont les téléspectateurs vont très rapidement s’enticher…

Philippe de Dieuleveult, un héros des temps modernes

Mais en 1985 celui qui est devenu papa de Erwann, Tugdual après son mariage avec Diane de Torquat, s’embarque pour une nouvelle aventure malgré la naissance imminente de son troisième enfant. Il est séduit par le concept de Africa Raft qui propose de traverser l’Afrique d’Est en Ouest uniquement par voie fluviale, en rafting. Il embarque sur le fleuve Zaïre avec six compagnons mais n’en reviendra jamais. Sa fille Anaïd naît quelques semaines après sa disparition. Encore aujourd’hui cette mort n’en finit pas de hanter ses proches et de passionner ceux qui l'admiraient.

En disparaissant, Philippe de Dieuleveult est en tout cas entré dans la légende. Les enfants des années 80 ne sauraient avoir oublié celui qui était pour eux la parfaite incarnation de l'aventurier moderne. Preuve de son empreinte dans l'époque un titre a été écrit en hommage à sa mémoire et à celle d'Arnaud de Rosnay disparu à l'âge de 38 ans dans le détroit de Taiwan en mer de Chine en 1984. Il s'agit du tube du groupe toulousain Gold Capitaine abandonné. La chanson occupe à l'époque la première place du Top 50 plusieurs semaines, à partir de février 1986, et se vend à 657 000 exemplaires. Philippe de Dieuleveult est ainsi à jamais dans les "remous des torrents d'Afrique" pour sa "dernière traversée"...

À lire aussi
Philippe de Dieuleveult : nouveau tournant dans l’enquête autour de sa disparition sur le fleuve Zaïre - Voici

2023-05-16T15:25:40Z dg43tfdfdgfd